Chronique : Une certaine vision de Lovecraft…

Facebooktwitterredditpinterestmail

Connaissez vous H. P. Lovecraft ? Non ? Pour le présenter (très) succinctement, disons que cet auteur américain, né en 1890 a révolutionné la littérature fantastique. Son oeuvre tourne autour du postulat que des Dieux millénaires (dont le mythique Cthulhu est le plus connu) et des créatures innommables vivaient sur Terre il y a fort longtemps et que certains cherchent à sortir de leur sommeil pour potentiellement détruire l’humanité. Son style d’écriture donne une dimension très fataliste à ses récits, montrant de simples humains sombrant dans la folie face à des créatures d’un autre monde surpuissantes. Bref, tout ça pour dire que Lovecraft et son oeuvre, c’est pas de la rigolade ! Son oeuvre a inspiré des bande dessinées, des séries, des films, des jeux de société, des jeux de rôle et même des anime japonais !

cthulhu_and_the_ninth_wave_by_fantasio-d9nw88r

Cthulhu, Ancien Dieu qui dort au plus profond de sa cité engloutie au fond des mers

Oui, des anime japonais ! Un d’entre eux, par exemple, commence très bien dans la veine de l’oeuvre. Jugez plutôt : Scène d’ouverture. Un jeune garçon est poursuivi par une créature ignoble qui a visiblement envie de le dévorer tout vif. On lit la terreur dans son regard, il crie, il sait qu’il va mourir.

000164222-1280-1280

Là, dans un univers de Lovecraft, on se sent mal pour ce pauvre hère… Il va déguster !

Mais un Dieu extérieur vient alors. Pas n’importe lequel : Nyarlathotep. Une créature d’une puissance insensée. Celui qui est présenté comme le « chaos rampant ». Autant vous dire que sur le papier, tout amateur de Lovecraft devrait avoir des frissons tout partout. Sauf que non. C’est le moment précis où tout individu correctement constitué du ciboulot commence à se demander ce qu’ont pris les créateurs de cette série…

Nyarlathotep_by_erkanerturk-d4h5bgg

Nyarlathotep, d’après une vision d’un artiste…  On n’a pas trop envie de le rencontrer, n’est-ce pas ?

Un personnage apparaît, oui, qui se nomme Nyarlathotep. Mais celui-ci annonce avec fierté « Je suis le chaos rampant (là c’est cool) qui s’avance vers toi (rhaaa c’est cool !) avec un grand sourire ! (Quoiiiiiiiii ???)

000164232-1280-1280

Et la palme d’or du « Non mais c’est quoi ce bins ? Du Lovecraft en mode kawai ? Sérieux Japon ? Sérieux ? » revient à…

Haiyore ! Nyaruko-San

Comment dire simplement les choses ? Cet anime suit donc le quotidien d’un jeune homme (Mahiro) qui est poursuivi avec insistance par une jolie jeune fille, Nyaruko-chan (ou Nyarlathotep… il faut du temps pour s’en remettre, oui), extra-terrestre qui a vu en lui son futur époux. Bon, cet anime est très classique sur sa forme : on a un peu de ecchi, un peu de fan service (mais pour tous les goûts, les personnages secondaires s’occupent de tout !) des intrigues simples et surtout un excellent univers parodique. L’anime ne se contente pas de sortir des références à l’oeuvre de Lovecraft, il pastiche également bon nombre d’autres anime et séries populaires (Dragon ball, Pokémon, Black Butler, et j’en passe). Le n’importe-quoi ambiant rend cet anime et ses personnages très attachants !

haiyorepersos

Une vue de tous les personnages…

Cet anime regorge de trouvailles et se montre un des plus absurdes et débiles qu’il m’ait été donné de voir. L’héroïne est une guerrière surpuissante qui bouffe du monstre mais qui pourtant ne craint qu’une chose : les coups de fourchette du héros ! Essayez ça à votre prochaine partie du jeu de rôle l’Appel de Cthulhu, juste pour voir la tête de votre MJ et son sourire sadique quand il vous enverra des tentacules dans la gueule !

nyarukow_01_04

« Ne sous-estime pas la fourchette »

Tous les ennemis sont stupides, systématiquement. Leur plan machiavélique ? Conquérir la Terre ? Détruire ou asservir l’humanité ? Ah ah, pauvre fous… Leur ambition sera la plupart du temps d’accéder au trésor immense que recèle la Terre : ses jeux-vidéos et ses livres/mangas ! Ça fait léger, hein ?

Nyaruko-Crawling-with-Love-Review-2

« Tous les jeux adultes de la Terre seront à moi ! » On s’attendait à plus maléfique quand même…

Je n’en dis pas plus à dessein. Mais sachez que si vous avez envie de passer un moment à vous fendre la poire en regardant toute l’absurdité de cette série, regardez ça. Et, lorsque vous relirez du Lovecraft, que vous serez en train de trembler de peur la nuit, vous vous poserez sans doute, comme j’ai pu le faire, la question suivante : comment une personne, en lisant Lovecraft, s’est dit « rha ! la vache, ça me donne envie de créer un anime avec une version kawai, des loli et du ecchi ! »

Je n’ai actuellement toujours pas trouvé la réponse.

C’est tout pour le moment les zozos. Et surtout, n’oubliez pas que :

Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn

A bientôt !

 

Facebooktwitterredditpinterestmail

6 Comments:

  1. J’adore cette chronique et, en tant qu’amateur de lovecraft, moi non plus je n’ai pu trouver de réponse à cette improbable question !

  2. J’adore cette chronique et, en tant qu’amateur de lovecraft, moi non plus je n’ai pu trouver de réponse à cette improbable question !

  3. J’adore cette chronique et, en tant qu’amateur de lovecraft, moi non plus je n’ai pu trouver de réponse à cette improbable question !

  4. J’adore cette chronique et, en tant qu’amateur de lovecraft, moi non plus je n’ai pu trouver de réponse à cette improbable question !

  5. Pingback: Cıvata

Laisser un commentaire